Vallée de Chamonix Mont Blanc

Haute Savoie (74)

badge-drapeau-france

S’y rendre en transport en commun

  • Gare SNCF

    Gare dans la Vallée

  • Transport en bus

    Temps du trajet : 0 min

Informations générales

  • Nombre de lits

    66 777

  • Nombre d’habitants à l’année

    13 748

  • Canons à neige

    14.5% des pistes

  • Altitudes

    1035m - 3842m

  • Numéro OT

    04 50 53 00 24

GOUVERNANCE & DESTINATION

 

Destination Durable

Pour orienter et suivre son développement vers un développement soutenable, la destination a adopté une stratégie basée sur des objectifs globaux qui répondent aux enjeux principaux du développement durable. Pour cela plusieurs plans d’actions ont été élaborés et mis en œuvre.
Vous pouvez consultez ici le PCET (Plan Climat Énergie Territorial de la vallée de Chamonix) et le Plan pour la Qualité de l’aire. Le territoire est également reconnu TEPOS et TEPcv depuis fin 2015.

Sur cette même stratégie, l’exploitation des remontées mécaniques est dans une démarche de qualité et de durabilité avec les certifications ISO 9001, 14001, 18001, 5001.

Diversification

La vallée de Chamonix Mont-Blanc à travailler sur l’atténuation de la variabilité saisonnière, ce qui fait d’elle une destination 4 saisons. Le chiffre d’affaire réalisé au printemps et en été est en progression constante et les établissements arrivent a rester ouverts. La station est un lieu de vie à l’année pour 14 000 personnes avec des services associés.

Découvrez ici toutes les activités proposées par la destination !

Dérèglement climatique

En cas de manque de neige sur la destination la station est organisée et réactive pour proposer des activités hors-neige ce qui permet de satisfaire les clients et de maintenir un niveau d’emploi satisfaisant au sein de la station.

Aménagement

En ce qui concerne la politique d’aménagement de la station, tous les PLU sont actuellement en renouvellement. La Communauté de Commune de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc s’assure du fait que les objectifs du PCET soient intégrés au PLU, que les réflexions soient amorcées pour un PLUi et/ou un SCoT.

Promotion & Communication

L’axe de promotion et de communication employé par la destination répond aux exigences d’un développement soutenable avec une communication tournée sur le patrimoine, la culture locale et les diverses activités hors neige.

ÉCONOMIE LOCALE

Suivi Économique

Rapport annuel de la Délégation de Service Public et rapport annuel de la régie des remontées mécaniques intéressant : ces données sont compilées dans la note annuelle de l’Observatoire local du tourisme sous formes de chiffres clés. Le détail est disponible sur simple demande.

Conditions de travail équitables

La station propose des conditions de travail équitables et sécurisées, un très bon niveau d’engagement est proposé sur les perspectives locales des carrières ainsi qu’au niveau de l’accompagnement des saisonniers.

L’office de tourisme ainsi que les remontées mécaniques affirment favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap et ne mettent aucune restriction en place, une adaptation des postes de travail est effectuée si nécessaire.

Avec l’assistance sociale, les nombreux avantages saisonniers, les contrats bi-saisonnier… la destination rempli tous les niveaux d’engagements de ce critère.

Soutien aux initiatives durables

La station soutien les actions durables locales d’associations avec un jardin collectif ou encore un espace de coworking mis à disposition. La CCVCMB soutient des associations qui œuvrent pour l’environnement comme le CREA (Centre de Recherche sur les Ecosystème d’Altitude) et l’ARNAR (Association des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges) en leur mettant à disposition des locaux et un soutien financier.

En ce qui concerne l’évènementiel sportif, il existe un groupe de travail dont le but est l’éco-conception des événements et la sensibilisation de leurs participants. Ce groupe est composé des organisateurs des 4 grandes manifestations sportives estivales se déroulant sur le territoire : l’UTMB, le club de sports pour le marathon du Mont-Blanc, le CMBM pour le trail des aiguilles rouges et Evergreen pour le triathlon. Depuis sa création plusieurs actions ont été mises en place :

  • Tri des déchets produits par l’organisation, et sur les ravitaillements
  • Limitation des gobelets plastiques sur les ravitaillements
  • Balisage par fanions en priorité, rubalise que lorsque ce n’est pas possible d’utiliser des fanions et la peinture au sol est proscrite …

Enfin, un calculateur d’empreinte carbone, déjà utilisé par l’organisateur du triathlon de Chamonix va se généraliser, pour offrir la possibilité aux visiteurs de compenser l’empreinte carbone des vacanciers en soutenant des actions locales en faveur de l’environnement.

Économie locale

La destination soutien, développe et valorise les productions locales : agriculture, sylviculture et artisanat ainsi que l’économie sociale et solidaire.

  • Agriculture : soutien à l’agriculture locale, aide au développement des circuits courts ainsi que la promotion culturelle des traditions agricoles de la destination et intégration du volet agriculture au PLU en révision.
  • Sylviculture : la CCVCMB détient une charte forestière de territoire, accompagne les démarches de préservation du patrimoine forestier avec la mise en place d’un observatoire forestier permanent sur la commune des Houches, la commune de Chamonix pense ses aménagements forestiers à long terme et vise à intégrer 4 fonctions avec de la forêt de protection, touristique, paysagère et de production.
  • Entreprises locales : Aide à la création de l’association « Goûts et Saveurs du Mont-blanc » qui valorise les produits locaux lors d’ateliers à la destination du public à la Maison du Lieutenant, un poste de chargé de missions sur les produits locaux à la communauté de communes et une cuisine centrale favorisant le bio et/ou le local.

SOCIAL & CULTUREL

Patrimoine Culturel et Naturel

Avec sa politique et son système de fonctionnement, la destination protège son patrimoine bâti en intégrant les bâtiments au PLU et veille à la protection du patrimoine paysager en l’intégrant au plan de gestion des Espaces Naturels Sensibles.

Elle m’est également en valeur et protège les espaces naturels et son territoire puisque plus de 91% de celui-ci fait l’objet d’une mesure de protection :

Les sites naturels classés sont facilement accessibles au public par les remontées mécaniques (notamment sur les aiguilles rouges).

Éducation Interne

La destination porte  une attention à l’éducation de ses habitants et acteurs locaux. Elle développe l’exemplarité de ses actions vis à vis de la durabilité.

La destination entreprend des mesures d’éducation au développement durable au niveau scolaire puisque certaines écoles de la Vallée ont mis en place des jardins pour les enfants. D’autre part, la restauration municipale privilégie les produits locaux, bio et/ou labellisés.

Dans le milieu professionnel, le personnel des services de l’office de tourisme, de la régie des remontées mécaniques et des collectivités locales sont sensibilisés au développement durable grâce à de nombreuses formations.

Sensibilisation visiteurs

La sensibilisation des visiteurs est intégrée à la station car l’ensemble de ses services organisent des animations et activités orientées vers l’éducation et la sensibilisation à l’environnement :

  • Jardin botanique sur le site de la Flégère
  • Emmontagnée à l’alpage de Blaitière
  • Programme d’animation de la Maison de Village d’Argentière (conférences et projections autour des espaces naturels, de la faune et de la flore de la vallée)

Famille

Une politique tarifaire est menée par les principaux prestataires : RM, ESF, GUIDES pour les familles avec un Package hébergement + forfait ski pour famille. Des espaces d’accueil pour les enfants à l’Office du Tourisme et dans la majorité des établissements de la station. Des locations de matériels pour enfants (poussettes 4×4, porte-bébé, chaises hautes et lits enfants) sont proposées dans les magasins de sports ou les agences réceptives et conciergeries de la destination.

Accessibilité Handicap

La politique d’accessibilité et de tourisme handicap est très bien intégrée sur le territoire de la destination. De nombreux établissements recevant du public sont déjà accessibles et de nombreuses activités sont proposées pour tous les handicaps. Les informations sont disponibles directement à l’Office de Tourisme ou ici.

ENVIRONNEMENT & RESSOURCES NATURELLES

Risques pour l’environnement

Un inventaire des différents risques pour l’environnement est fait par la société des remontées mécaniques : ciblages pollutions, biodiversité, dérèglement climatique… Le suivi permettant la diminution de ces risques se fait annuellement et est décliné site par site.

Au niveau de la biodiversité, la station a une connaissance fine de l’état de la faune et de la flore sur son territoire et est impliquée dans le réseau des observatoires locaux de la biodiversité. Un partage de données s’opère avec des acteurs de recherche et des associations de protection de l’environnement telles que la LPO ou les fédérations de chasse. Un focus s’opère sur le changement climatique via le projet Atlas du Mont-Blanc.

Énergie

Détenteur de la certification ISO 50 001, la société des remontées mécaniques met en place des actions multiples, de conseils et de soutiens aux particuliers et surtout aux professionnels qui représentent une part non négligeable des consommations.

  • Mise en place de comptage électrique sur les points défaillants et d’un système de supervision des consommations électriques
  • Mise en place d’un comité énergétique
  • Contrat pour l’achat et fournitures d’électricité « verte »

 

Une plateforme locale de la rénovation énergétique a été mise en place. Son but est de favoriser la rénovation du bâtiment des particuliers avec une visite gratuite du logement par une conseillère info énergie, afin de prioriser les travaux.

 

Au niveau de l’éclairage public, la commune est engagée depuis plusieurs années dans le renouvellement des équipements d’éclairage public avec des matériel LEDS représentant environ 15% du parc.  La priorité s’est portée sur la suppression des anciennes générations d’éclairage lumineuse. A ce jour, elles sont toutes supprimées. Parallèlement, le réseau a été équipé en variation « bi-puissance » pour réduire les consommations de nuit sur les secteurs compatibles.

Gestion de l’eau potable et neige de culture

La destination met en œuvre des actions d’optimisation du rendement de son réseau d’approvisionnement en eau potable avec un rendement de 75%. Elle est également engagée dans la réduction de sa consommation par diverses actions :

  • Plan de gestion de ses espaces verts qui favorise la plantation de plantes vivaces qui nécessitent moins d’arrosage.
  • Le prochain centre technique municipal qui sera équipé pour recueillir les eaux de pluie.
  • Investissement sur les équipements du centre nautique pour réduire sa consommation d’eau potable.

Pour ce qui est de la neige de culture, la couverture du domaine est limitée : 11% de la surface totale des sites de ski. Les modes de prélèvements en eau pour la neige de culture sont étudiés pour optimiser la consommation d’eau, Le service damage et neige artificielle sont en contact permanent afin de produire la juste quantité de neige de culture. Le choix des enneigeurs et des pistes enneigées artificiellement est travaillé pour optimiser le prélèvement en eau et la consommation d’électricité.

Gestion des eaux usées

La destination traite de façon efficace les eaux usées et est conforme à la règlementation. Elle s’est engagée dans une politique de réutilisation des eaux résiduaires et valorise localement ses boues d’épuration.

Sur l’ensemble des communes un zonage d’eau pluviales est en cours de réalisation.

Mobilités douces

La vallée de Chamonix Mont-Blanc entreprend une démarche de longue date en ce qui concerne la mobilités douce, démarche suivie par un plan qualité air transversale en 36 mesures dont 17 relatives aux transports de personnes et de marchandises.

Avec la carte VIA Cham et la carte d’hôte vous aurez accès à une libre circulation en bus et en train. Le forfait de ski donne droit à la libre circulation dans les bus.

Pour encourager ses clients au covoiturage et à l’autopartage, des offres test de voiturettes en auto-partage sont organisées et des réductions sur les forfaits de ski ont lieux pour les visiteurs passant par une plateforme de covoiturage.

Aussi, La Compagnie du Mont Blanc formalise le covoiturage pour les déplacements domicile-travail et à recours l’application klaxit. D’autres entreprises locales font également partie de la démarche.

Déchets

La politique de gestion des déchets est bien implantée sur la Vallée de Chamonix Mont-Blanc. Les ordures ménagères sont à 100% de valorisation énergétique et le nombre et la répartition des points de collecte est optimisé. En interne des différents services de la station des actions de sensibilisation du personnel et certaines actions de réduction à la source sont mises en place.

Sur place, les habitants, professionnels et estivants sont sensibilisé à la gestion des déchets au travers d’actions éducatives comme la mise en place de composteurs collectifs.