Vallée de Chamonix Mont Blanc

Haute Savoie (74)

badge-drapeau-france

S’y rendre en transport en commun

  • Gare SNCF

    Gare dans la Vallée

  • Transport en bus

    Temps du trajet : 0 min

Informations générales

  • Nombre de lits

    66 777

  • Nombre d’habitants à l’année

    13 748

  • Canons à neige

    14.5% des pistes

  • Altitudes

    1035m - 3842m

  • Numéro OT

    04 50 53 00 24

TRANSPORT

Accès séjour

Quatre gares SNCF desservent les communes de Servoz, des Houches, de Chamonix et de Vallorcine. Il existe également plusieurs haltes ferroviaires sur l’ensemble des communes. Parallèlement, plusieurs lignes de bus (5 annuelles, plus 8 en hiver et 4 en été), desservent la Vallée en s’adaptant à la fréquentation touristique. A partir de juin 2013, des vélos électriques seront mis à disposition dans les Offices de Tourisme de la Vallée.

Les clients porteurs des cartes résidents secondaires, saisonniers, scolaires, hôtes sont informé par le biais d’internet de la gratuité des transports en communs (train et bus) dans le périmètre des transports urbains (PTU) de la Vallée de Chamonix. Les horaires sont téléchargeables sur les sites Internet (Chamonix Bus, Communauté de Communes, Mairies et Offices de Tourisme).

Accès journée

Une centrale de mobilité Via Cham a été développée par le Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples. Des arrêts de co voiturage sont identifiés sur les communes des Houches – Servoz. Les 2 communautés de communes (haut et bas) travaillent sur le covoiturage pour l’ensemble des communes du Pays du Mont Blanc

Mobilité douce

Mise à disposition de transports doux : vélos mis à disposition par certains hébergeurs. Navettes gratuites dans le centre ville, libre circulation sur le transport urbain régulier. Le centre ville est piétonnier excepté de 6h à 10h pour permettre les livraisons dans les commerces. Mise en place de Pédibus dans différentes écoles. Plan de Déplacement Urbain adopté en 2008.

Démarche exemplaire

Création d’une commission mobilité-transport en mairie de Chamonix-Mont-Blanc. Dans le cadre de la semaine de la mobilité 2012, une rencontre du Club Climat Tourisme a eu lieue sur la thématique transport. Plusieurs pistes d’actions ont été suggérées par les professionnels : partage d’une navette pour le dernier kilomètre entre les professionnels, possibilité de bénéficier de la carte d’hôte en ligne avant de venir sur le territoire pour inciter les visiteurs à venir en train. Ces actions sont prévues pour 2013 (elles font également partie du Plan Climat). Sensibilisation du personnel dans le cadre de la démarche QSE. Réflexion en cours sur le type de véhicule utilisé

Déneigement

Quantité de sel épandu pendant la saison hivernale : environ 400 T.
Les communes utilisent du sel et du sable, du gravier en fonction des conditions météo et des quartiers (certaines routes ne sont jamais salées).

ENERGIE 

Bâtiments publics

Des diagnostics énergétiques et le suivi des consommations est réalisé sur les bâtiments publics : 18 bâtiments publics ont fait l’objet de diagnostics énergétiques sur la commune de Chamonix ; 8 aux Houches, 8 à Servoz et 5 à Vallorcine.

La commune est engagée dans un programme de rénovation de son patrimoine bâti : A Chamonix, la rénovation de la médiathèque est le projet le plus important en cours. Cette rénovation est financée dans le cadre d’un appel à projet du SYANE (lancé en 2012). L’école de Servoz fait également parti des 11 bâtiments sélectionnés sur la Haute-Savoie. Plusieurs projets de rénovation sont en cours également sur la commune des Houches. Plusieurs études ont permis d’identifier les meilleures solutions pour une efficacité énergétique. Autant que possible, le binôme d’énergies est envisagé. Aux Houches, on essaye de marier gaz et géothermie. C’est surtout pour des raisons de retours sur investissement qu’on ne va pas plus loin. Plus en détails, liste des projets en cours : musée montagnard des Houches, office de tourisme, bâtiment des services techniques.

Sensibilisation des employés communaux visant la réduction de la consommation énergétique : A Chamonix et aux Houches, tous les agents des service technique sont formés. La formation passe souvent dans un premier temps par les agents de maîtrise qui eux-mêmes forment l’ensemble des agents. 20 personnes travaillent au sein du service technique des Houches. Les services concernés travaillent également avec les artisans pour garantir le bon respect des objectifs. Dans le cadre du Plan Climat, un Club Climat Urbanisme et Habitat a été mis en place. Le personnel des communes concernées a participé à cette rencontre sur la rénovation énergétique des bâtiments animé par le CAUE 74.

Bâtiments privés

Des programmes d’incitation à la rénovation et à l’installation d’énergies renouvelables sont engagés auprès des acteurs privés : des permanences de l’Espace Info Énergie ont lieu à Passy une fois par mois. Nous souhaitons faire venir une permanence par mois à Chamonix. Les habitants et les propriétaires sont également sensibilisés dans le cadre du Plan Climat Énergie Territorial (diffusion d’une plaquette bois, diffusion de lettres d’information, réunions publiques etc.). Dans le cadre du Plan de Protection de l’Atmosphère, un chargé de mission a été recruté au sein du Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arve et de ses Abords pour mettre à disposition le Fond Chaleur financé par l’ADEME et les collectivités locales dans ce cadre.

Eclairage public

Des actions d’optimisation de la consommation liée à l’éclairage sont engagées : Aux Houches, plusieurs actions sont menées pour réduire les consommations d’énergie liées à l’éclairage. Depuis 3 ans, toutes les ampoules sont remplacées au fur et à mesure par des LEDs. Un gros travail a été entamé sur les illuminations de noël depuis 2006

Domaine skiable

Des actions d’optimisation de la consommation de gazole, fioul et/ou gaz sont engagées : Formation des dameurs. Damage optimisé grâce à une gestion GPS. Utilisation d’huiles bio dégradables. Plusieurs employés sont formés au economies d’énergie via la charte DSF EDF.

La Compagnie du Mont Blanc est triple certifiée (ISO 9001 et 14001, OHSAS 18001)

Production d’énergies renouvelables

Des énergies renouvelables sont présentes sur la station :

Hydro électricité : plusieurs centrales hydroélectriques gérées par EDF alimentent la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc avec principalement celle d’Emosson. Une étude sur le potentiel hydro électrique de la Vallée de Chamonix est en cours (turbinage et micro centrale) ; projets micro centrale hydroélectrique au lac Blanc et sur les torrents des Favrands et Taconnaz.
Bois énergie : chaufferie bois collective à Vallorcine.

Solaire : photovoltaïque au refuge  des cosmiques, du requin et au refuge du plan de l’aiguille, buvettes du Cerro et Cascade du Dard + une majeure partie des refuges CAF.

Surfaces et puissances des panneaux (kW crête et kWh/an) :

Buvette CHAPEAU : installation mixte Micro centrale hydroélectrique / photovoltaique – Puissance hydro 100w – Puissance photovoltaique 110 wc avec 2 panneaux totalisant une surface 1 m²

Buvette CAILLET : photovoltaique – puissance 300wc avec 6 panneaux surface 3 m²

Buvette CERRO : photovoltaique – puissance 300wc avec 6 panneaux surface 3 m²

Buvette DARD : photovoltaique – puissance 400wc avec 8 panneaux surface 4 m²

Refuge PLAN DE L’AIGUILLE : photovoltaique – puissance 400wc avec 8 panneaux totalisant une surface 4 m²

Fournisseur vert

Remontées mécaniques (Compagnie du Mont Blanc) : approvisionnement en électricité verte certifiée 100 % par ALPENERGIE 100. Cette approvisionnement représente 70 % de la consommation totale en électricité de la CMB

AMÉNAGEMENT 

Urbanisme

PLU en cours de révision pour Chamonix avec intégration des critères Energies Climat, privilégiant la densification des zones déjà urbanisées, PADD et PPR innondation et PPR Avalanches. PLU des Houches adopté, PLU de Vallorcine et de Servoz sont en cours.

Accessibilité au logement

La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc est engagée dans un programme favorisant l’accessibilité au logement de la population locale via sa politique sociale.

Paysage

Des actions sont entreprises par la commune ou le domaine skiable pour limiter l’impact paysager des constructions et les gares de remontées mécaniques : Règlement local de publicité, certains canons à neige sont démontés l’été et les lignes électriques sont progressivement enterrées. Démolition de pylônes de Plan Praz pour un montant de 1,5 millions euros. Étude d’impact pour toutes nouvelles installations.

Espaces agricoles

La maison de l’alpage permet de sensibiliser les publics à la thématique des alpages : des expositions y sont organisées et des visites proposées. Projet en cours : MESALP/ Association Goûts et Saveurs du Mont Blanc – un pôle « Espaces Naturels » a été mis en place récemment au sein de la Communauté de Communes. Il est composé d’un responsable Espaces Naturels et de 2 éducateurs à l’environnement. 4 exploitations agricoles existent sur la vallée

Aménagement du domaine skiable

Un programme de limitation des impacts du damage est en place :

Pour la CMB : Système de damage par GPS, optimisation des plans de damage, récupération et traitement des huiles, utilisation d’huiles biodégradables à 80%, toutes les machines ont un kit de dépollution, suivi des consommations, sensibilisation des dameurs à l’éco conduite

Pour LHSG : tapis absorbants dans les engins en cas de fuite sur le domaine, maintenance préventive des engins de damage, utilisation d’huiles biodégradables, récupération et traitement des huiles de dameuse, réduction du temps de chauffe, sensibilisation des dameurs à l’environnement

Espaces naturels et biodiversité

Des mesures sont entreprises par la commune pour la protection de certaines zones : Les espaces protégés sont répertoriés. Ils sont au nombre de 13 classés en ZNIEFF de zone 1 (11) et ZNIEFF de zone 2 (2). Voir la présentation de ces zones jointes par commune. A noter que parmi ces ZNIEFFs, une est classée Réserve Naturelle Natura 2000.

Des actions sont entreprises par la station pour informer et valoriser ces zones : Partenariat entre la commune et le gestionnaire de la réserve naturelle : ASTERS, création d’un poste de chargé de mission sur ce sujet.

EAU

Assainissement

Il existe une station d’épuration : la station des Trabets située sur la commune des Houches et la station de Barberine située sur la commune de Vallorcine : 65 000eqh et 1000 eqh.

Les rejets de la station sont conformes à la réglementation et la station bénéficie de la prime au bon fonctionnement

Boues d’épuration

La station d’épuration traite ses boues afin de réduire leur impact environnemental, deux moyens de traitement sont en place : traitement primaire physico-chimique et traitement secondaire biologique. 2200T de boue dont 1800T incinérés (valorisation énergétique au Sitom) et 400T sont composté a Périgné.

Gestion de l’eau

Une politique de gestion de la quantité et de la qualité des eaux est menée : Un Contrat de Rivière Arve géré par le  SM3A est en cours, puis SAGE depuis 2009. Toujours en cours.

Les quantités et la provenance de l’eau prélevée pour la neige de culture sont communiquées, une politique d’optimisation de ces prélèvements est menée : La Vallée de Chamonix-Mont-Blanc a la spécificité de part son altitude et son enneigement d’avoir peu recours à la neige de culture.

La retenue Colinéaire de la Flégère alimente le domaine skiable de la Flégère (27 000m3). Le glacier d’Argentière alimente le domaine skiable des Grands Montets et le barrage d’Emosson alimente le domaine de Balme.

Eau potable

Rendement du réseau d’Approvisionnement en Eau Potable (AEP) : 70,5 %. Réducteurs de volume dans environ 70% des toilettes publiques. Sensibilisation aux économies d’eau par des formations.  Réduction de la pression, renouvellement des tuyaux anciens, recherche de l’âge des canalisations pour le plan de renouvellement depuis 2008, système d’écoute du réseau avec 4 appareils. La commune a lancé un schéma directeur de l’alimentation en eau potable (existence d’un plan de secours en eau potable sur les Houches et Chamonix) dans le cadre de la révision du PLU. Suppression des purges pour mise hors gel avec la création d’un réseau plus profond, route Couttet Champion notamment. Rénovation du réservoir des Tines, étanchéification des réseaux.

Zones humides

Des actions sont engagées pour protéger les zones humides : Les zones humides ont fait l’objet d’un recensement et sont intégrés aux ZNIEFF si il est précisé qu’elles sont en danger.

Eco consommation d’eau

Des actions sont engagées par la station pour réduire les consommations d’eau :

Des actions de sensibilisation sont mises en place par la commune pour limiter le gaspillage d’eau : Présence de l’association Au Point d’Eau sur l’événement Mont Blanc Versant Durable pour sensibiliser les professionnels.

Dans le cadre de la démarche QSE, le personnel de la Compagnie du Mont Blanc est sensibilisé aux éco gestes. La réunion d’intégration est le principal moment de formation du personnel.

Des toilettes sèches existent sur la station : Sur le domaine skiable : une quinzaine de toilettes sèches réparties au sommet de l’aiguille du midi, à la gare d’arrivée du Brévent et à la gare d’arrivée des Grands Montets – Utilisation également de toilettes sèches sur les sites pour le personnel des remontées mécaniques. De plus en plus de toilettes sèches sont mises en place puisque la réglementation impose des toilettes à proximité de l’ensemble des remontées mécaniques. Toilette sèche ou semi sèche (descendu en fin de saison et incinéré à Passy ou réintégré dans le réseau ) également à l’Aiguille du Midi.

DÉCHETS

Tri

La station propose un système de tri sélectif efficace : La collecte des déchets est géré par la Régie Intercommunale Chamonix Propreté. Le traitement des déchets est confié au SITOM des Vallées du Mont Blanc qui a cette compétence pour les 14 communes du Pays du Mont Blanc. Sur la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc : 8 PAV / Moloks à Vallorcine – 114 à Chamonix-Mont-Blanc – 30 points de collecte aux Houches et 5 points de collecte à Servoz. Sont trié : Verre / papier / carton/ bouteilles plastiques/ boîte de conserve/briques alimentaires/ piles.

Le tri des déchets est bien en place sur l’ensemble de la station : des poubelles de tri sont aux départs/arrivées des ascenseurs et sur les «  »raquettes » » d’embarquement d’altitude (responsable ; chef d’exploitation de chaque domaine). Il existe également des points de tri type « MOLOCK » à proximité de nos installations.

L’incinération des déchets se fait à Passy-Chedde et le tri se fait à Gilly sur Isère. Le verre part en Ardèche (BSN).

Education au tri

Les vacanciers sont informés sur le mode de tri local et la localisation des points de collecte et poubelles dans la station : Des flyers sont distribué aux offices de tourisme.  Le SITOM a également sa propre communication à destination des touristes : affiches, sacs cabas, spots radio etc. Certains documents ont été traduits en anglais pour permettre à toutes les clientèles de comprendre les consignes de tri. Le SITOM intègre la notion de tourisme dans la mise en place de ses outils.

Présence d’une campagne de sensibilisation au tri ou d’un ambassadeur du tri : « les Clubs Climat Tourisme et Événement ont permis de renforcer la sensibilisation au tri auprès des professionnels du tourisme mais également auprès des organisateurs d’événements. Suite à ces rencontres, le SITOM a rédigé une guide à destination des organisateurs.

Des formations spécifiques en faveur des différentes cibles sont en place. Les professionnels du tourisme ont bénéficié de ces formations soit en interne (le SITOM s’est déjà déplacé dans plusieurs structures du territoire) soit lors des Club Climat Tourisme. Pour les vacances, le SITOM propose des animations lors d’événements ou pots d’accueil (Argentière). »

Organisation d’interventions pédagogiques à destination des écoles

Politique interne

Tri sélectif effectif au sein des bureaux des remontées mécaniques :

Tri interne dans le cadre de la démarche QSE. Le tri sélectif est en place dans les bureaux ainsi que sur nos sites. Les matériaux triés sont : Les DIB : le papier/carton, le bois, les métaux, pneus, bandage galet, courroie, 3 E  (Equipement Electronique, Electrique) et Les DIS : jalons, huile hydraulique usagée, huile moteur usagée, pile et accumulateur, batterie, aérosol, DASRI, absorbant et chiffon souillés, filtre à huile.

Un compacteur papier-carton, des bennes de réceptions, des citernes et fûts sont utilisés.

Tri sélectif effectif au sein des bureaux et des ateliers de la commune : Charte de bonne conduite en 2009 en mairie de Chamonix-Mont-Blanc  et satellites (32 sites : écoles, club des sports,… ) en faveur de la réduction de consommation papier, tri sélectif affichée aux photocopieurs. Laure Comte – Mairie de Chamonix 04.50.53.11.13. Aujourd’hui, le tri n’est pas nécessairement formalisé mais souvent mis en place. Le personnel de la Communauté de Communes est bien au fait des éco gestes à adopter et une réunion spécifique a été organisée sur ce sujet en 2012.

Ramassage

Journée de ramassage sur la mer de glace le 20 septembre 2013, organisée par La Compagnie du Mont Blanc et la fondation LAFUMA. 120 participants pour 2.5 T de déchets ramassés. La collectivité participe à cette journée en fournissant gants, sacs et en mettant à disposition une benne de traitemen.

Une journée de ramassage a également lieu chaque mois de septembre, si les conditions météo le permettent, généralement sur le site de Planpraz. Cette journée est organisée dans le cadre du partenariat instauré entre la Compagnie du Mont-Blanc et la section « biqualification » du Lycée Frison Roche à Chamonix. L’organisation matérielle est à la charge des responsables du Lycée, qui gèrent le ramassage sur site avec les lycéens.

SOCIAL

Accessibilité

Des bâtiments sont accessibles aux personnes en situation de handicap : La plupart des bâtiments publics sont accessibles en partie. Plusieurs établissements sur l’ensemble de la Vallée sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Ils sont référencés sur le site Savoie Mont Blanc Tourisme.

Familles

Services aux familles : La Commune des Houches est labellisée « famille + »

Pas de label Famille + à Chamonix mais politique tarifaire aux RM, espace accueil enfants dans l’OT, pages spécifiques consacrées sur site et brochures avec des recommandations pour les plus petits. La commune des Houches est labellisée « Famille Plus ».

Un service de garderie-crèche est disponible sur la station : Les Houches : Création d’une micro-crèche depuis décembre 2009 : 9 enfants de 3 mois à 3 ans sont accueillis quotidiennement par 3 professionnelles de la Petite enfance de la Mairie de Chamonix-Mont-Blanc dans un appartement : nouvelle alternative aux modes de garde traditionnels, à la fois souple et dynamique.

Pour la 2e année consécutive en juin 2010, organisation d’une exposition intergénérationnelle par les enfants des crèches, des périscolaires et les aînés de la MAPA.

Saison culturelle de spectacles vivants :

  • 6 spectacles à l’année pour le jeune public (tarif 5€/spectacle)
  • un festival dédié au jeune public ( Festival Les Petits Asticots) pendant les vacances de la Toussaint
  • des actions culturelles pour les scolaires et les personnes âgées
  • Musée Alpin : de la médiation culturelle proposée gratuitement aux scolaires de la vallée (visites guidées, animations, dossier pédagogique)

Chamonix : création d’une micro crèche aux Prazs

Plus globalement et sur l’intercommunalité, la création de nouvelles crèches va permettre d’avoir des places « touristiques » à Chamonix Centre et à Argentière (45 places).

Saisonniers

Présence d’une structure d’accueil pour les saisonniers : Espace saisonnier à la MJC. Lucile Pezet animatrice, changement mi-mars. Plusieurs logements sont à disposition des saisonniers. D’autre part, le Président de la Communauté de Communes fait parti d’un groupe de travail pour résoudre le problème du logement saisonnier en station. Une réflexion est engagée pour mettre à disposition des saisonniers les logements qui ne peuvent plus être loué dans un cadre touristique (mode passée ou vétusté).

Existence d’aides à l’accès au logement des saisonniers : Les saisonniers peuvent obtenir des aides aux logements sociaux en partenariat avec d’autres acteurs locaux. La Résidence des Cimes aux Prazs et le foyer des jeunes travailleurs sont destiné aux saisonniers : 100 chambres ou studios saisonniers. Le camping des Moliasses peut également accueillir 35 camions.

Des avantages financiers existent pour les saisonniers : Ils ont la gratuité sur les transports ainsi que des réductions sur toutes les prestations sportives et culturelles. Possibilité de logement + forfait de ski + mêmes avantages que personnel permanent : réduction cinéma, spectacle etc.

Organisation d’un Salon de l’emploi et de la formation dans la station : Une journée est organisée chaque année pour accueillir les saisonniers en début de saison. Un salon de l’emploi est organisé à l’automne.

Handicap

L’office de tourisme de Chamonix est labellisée Tourisme & Handicap: brochure accessibilité puis pour les mal voyants, boucle magnétique à l’OT, accueil personnalisé personne formée en langage des signes. Une brochure sur Chamonix permet de présenter les établissement accessibles aux handicapés suivant leurs handicaps.

Les remontées mécaniques sont accessibles aux personnes en situation de handicap : 8 des 13 Remontées principales sont accessible aux personnes à mobilité réduite (TC de Planpraz, TPH du Brévent, TC de Charamillon: accès par le côté descente, nécessité de plier le fauteuil dans la cabine, TC de Vallorcine, TPH de Lognan: attention 18 marches, Tramway du Mont-Blanc: accès au moyen de rampes: 10 fauteuils maxi par train, Train du Montenvers: accès au moyen de rampes amovibles, TPH de l’Aiguille du Midi: impossible de faire escale au Plan de l’Aiguille)

La proposition est faire à toute personne ayant une carte d’invalidité de bénéficier de 50% de remise sur le titre adulte uniquement sur les produits journée et sur la billetterie aller et retour (1er et 2ème tronçon)

Cette remise est aussi appliquée systématiquement à la personne accompagnante. (Personne poussant un fauteuil roulant, personne guidant un aveugle …)

Ecoles

Les écoles locales intègrent l’éducation au Développement Durable dans leurs enseignements : Un pédibus a été mis en place dans toutes les écoles de Chamonix-Mont-Blanc. Cela a été l’occasion de sensibiliser au Plan Climat Energie Territorial et plus globalement au développement durable. Un programme d’éducation à l’environnement a été mis en place. Un concours de cuisine a également permis de sensibiliser les enfants aux circuits courts.La cité scolaire Frison Roche est partenaire du Plan Climat.

Les repas servis dans les cantines de la commune sont composés de produits locaux et/ou bios : La cuisine centrale est très sensible aux questions de produits locaux et de diététiques : 1200 repas/jour. Elle fournit les crèches et garderies des Houches, les écoles des 4 communes, les personnes âgées (associations d’aides à domicile font la livraison), restaurant Marie Paradis (salle de convivialité) et MJC pendant les vacances scolaires.  L’association Goûts et Saveurs du Mont Blanc, créée en 2012, a pour vocation également l’éducation au goût. C’est une thématique forte de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc et plus globalement de l’espace transfrontalier.

TERRITOIRE

Actions internes

Le Plan Climat Énergie Territorial est un moyen de sensibiliser les agents et de les faire progresser dans leur travail sur cet aspect.

La Compagnie du Mont Blanc est dans une démarche QSE : OHSAS 18 000, ISO 14 001 et ISO 9001. Dans ce cadre, des audits tous les 6 mois pour assurer que les produits et les prestations sont aux normes.

Agriculture et Sylviculture

Des outils d’accompagnement sont développés par la station pour favoriser le maintien et le développement de l’agriculture : Une personne vient d’être recrutée pour s’occuper de la partie agro pastoralisme. L’association Goûts et Saveurs du Mont Blanc a été créée pour dynamise les circuits courts sur la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc.

Des outils d’accompagnement  sont développés pour favoriser le maintien et le développement des filières bois locales : La forêt communale de Chamonix est labellisée PEFC. Une étude sur le bois énergie a été réalisée sur le Pays du Mont Blanc. Un projet de planification énergétique est en cours et le bois-énergie en fait partie.

Sensibilisation et événement

La station travaille à l’optimisation environnementale de ses événements via une démarche Eco événement :

Lors des événements organisés par l’OT de Chamonix, le personnel utilise de la vaisselle réutilisable et tri les déchets. Le personnel de la régie d’animation ont recours au tri sélectif et utilisent systématiquement des ustensiles durables ou recyclables (verres ou gobelets et touillettes en cartons).

Des actions de sensibilisations sont développées pour le grand public, portant sur les éco gestes et le milieu montagnard : Une action très importante est menée sur les événements éco responsables. 400 événements sont organisé chaque année sur la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Afin d’accompagner les organisateurs d’événements dans cette démarche, une Club Climat Événement a été mis en place et a permis de réfléchir à une méthodologie et à des actions collective à mettre en œuvre qui serait, par étape, éco conditionné.

Acteurs privés

Des hébergeurs et des acteurs privés possèdent un label de qualité environnementale ou sont engagés dans une charte : La forêt communale de Chamonix est labellisée PEFC. Une étude sur le bois énergie a été réalisée sur le Pays du Mont Blanc. Un projet de planification énergétique est en cours et le bois-énergie en fait partie.

Des acteurs privés sont engagés dans une démarche Développement Durable : 30 professionnels du tourisme sont partenaires du Plan Climat + résidence Vallorcine Mont Blanc labellisé Clef vert, hôtel le Morgane certifié Green Globe et Écolabel Européen, Aiglons, Écolabel Européen

Gouvernance

La commune est engagée dans une démarche globale d’amélioration et de concertation : Mise en place d’un Plan Climat Énergie Territorial en février 2009 (date de délibération) par les élus de la Communauté de Communes – phases de diagnostic des émissions de Gaz à Effet de Serre en 2010 – ateliers de concertation en 2011 – lancement du plan d’actions en 2012/ Signature de la charte de développement durable des stations de montagne pour les communes des Houches et Chamonix, Label Notre village, Terre d’Avenir pour Vallorcine (agenda 21 local pour les collectivités rurales)

La commune est inscrite dans une démarche environnementale territoriale plus large que son territoire : Plan de Protection de l’Atmosphère, Schéma Régional Air Énergie Climat, Plan Climat Énergie Territorial