Territoire : Commune de Péone
Massif : Alpes du Sud
Label attribué : 28 mai 2018

Présentation

Valberg

Valberg, située dans le département des Alpes-Maritimes sur la commune de Péone, est une station village de charme aux portes du Parc National du Mercantour. C’est une destination de montagne d’avenir qui se distingue par ses actions engagées depuis plusieurs années et ce sur l’ensemble des thématiques du développement durable.

Les volontés et actions du territoire permettent à Valberg de valider l’ensemble des 21 critères essentiels du label.

Environnement & Ressources naturelles

1er Village étoilé des Alpes-Maritimes

Situé au coeur d’un territoire qui s’engage pour la protection de l’environnement nocturne et du ciel étoilé, Valberg a fait de la lutte contre la pollution lumineuse une priorité. Un engagement récompensé en 2014 par une labellisation « Village étoilé », une première dans les Alpes-Maritimes !

Depuis 2016, le Parc National du Mercantour, la Communauté de Commune des Alpes d’Azur et le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur portent ensemble un projet de Réserve Internationale de Ciel Etoilé, auquel Valberg s’associe pleinement. La station n’a d’ailleurs pas attendu cette initiative pour se lancer dans un ambitieux programme d’optimisation de son éclairage public, dont voici les principales mesures :

  • Automatisation de l'éclairage public.
  • Acquisition de candélabres à LED ornés d’un « chapeau » focalisant la lumière vers le sol.
  • Coupure de 41% des points lumineux en périphérie de station de minuit à 6h00.
  • Réduction de puissance de 23% des points lumineux en centre station de 19h30 à 7h30.

Résultats et Chiffres Clés: 

  • 85 000 kWh économisés chaque année,

    c e q u i r e p r é s e n t e 3 0 % d e s consommations et 20% de la facture électrique!

  • 9,265 tonnes

    équivalent CO2 / an évitées

 

 

 

  • Une diminution de la pollution lumineuse

    qui profite à la faune nocturne et à tous les amateurs de la beauté du ciel étoilé !

 

 

 

 

 

 

 

 

Environnement & Ressources naturelles

Encourager les mobilités douces

Le transport de personnes est la première cause d’émission de gaz à effet de serre (57%) en station de montagne, et de loin. La congestion liée au déplacement et au stationnement des véhicules pendant les périodes d’afflux touristiques est également une réelle source de nuisance. L’épuisement des ressources et ses impacts sur l’environnement implique une hausse continue du prix de l’énergie, l’enjeu en montagne est d’organiser la transition énergétique. C’est pourquoi Valberg s’évertue depuis de nombreuses années à réduire l’impact de la voiture individuelle pour se rendre en station et pour s’y déplacer. Bus 100% neige, navettes gratuites, autopartage : tous les moyens sont bons!

Parce que les visiteurs viennent chercher l’air pur et non les gaz d’échappement, de nombreuses mesures ont été prises pour leur permettre de laisser leur véhicule au garage…ou à la maison ! En partenariat avec le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, le bus 100% neige effectue jusqu’à 4 rotations quotidiennes depuis Nice durant toute la saison d’hiver. Pour un trajet à partir de 1,5€, ce bus express dessert la gare centrale et l’aéroport de Nice et dépose les skieurs directement au pied des pistes. En été, c’est le Randobus qui prend le relais. Se réveiller à Nice, gravir le Mont Mounier et passer la soirée à la plage sans avoir touché à sa voiture, c’est désormais possible!

La réflexion ne s’arrête pas aux portes de la station. Une navette gratuite permet de se rendre en tout point de la station durant les saisons estivale et hivernale. Le centre-station, quant à lui, est entièrement piéton, pour permettre à chacun de profiter des terrasses, du paysage et des animations en toute quiétude.

Enfin, Autovalberg une flotte de dix véhicules électriques en autopartage permet de se déplacer sur l’ensemble du domaine moyennant un abonnement à souscrire auprès de l’Office du Tourisme. Devant le succès rencontré parmi les résidents de la station, les conditions d’usages seront modifiées en 2018, afin de leur permettre d’emprunter et de restituer les véhicules sur un territoire étendu, grâce à la pose de bornes dans les villages de PéoneBeuil et Guillaumes.

Quelques Chiffres…

  • Le transport de personnes représente 38%

    des émissions de gaz à effet de serre liées à l'activité de la station.

  • 90 000 km

    parcourus avec Autovalberg depuis son lancement.

  • 13,5 tonnes

    d'émissions de Co2 évitées.

  • 18 630 passagers navette

    durant l'hiver 2017-2018, soit 3 fois plus qu'en 2011.

Environnement & Ressources naturelles

Tetras-Quiet : quand glisse et faune sauvage font bon ménage

La station de Valberg, soucieuse d’apporter à ses clients les meilleures conditions de ski, ne veut pas le faire au détriment de la nature. L’une des initiatives principales, avec le concours du Parc National du Mercantour, est celle visant à protéger le tétras-lyre, espèce emblématique des Alpes et classée « Vulnérable » sur la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs de Provence- Alpes-Côte d’Azur.

Afin de contribuer à la protection du tétras-lyre sur son domaine, Valberg équipe progressivement de balises colorées les câbles des remontées mécaniques les plus dangereuses pour diminuer les risques de collision.

Depuis 2016, une zone de quiétude sur le secteur de Dreccia vise à restaurer l’espace occupé de manière préférentielle par les tétras en hiver tout en permettant la pratique des sports de neige. Les skieurs sont enjoints à éviter de fréquenter un espace de 25 hectares situé en bordure de pistes skiables, sur lequel la présence de l’espèce est connue. Le dispositif consiste en une matérialisation partielle de la « zone de quiétude » par des cordes équipées de fanions accompagnés de panneaux informatifs. Il représente 100 mètres de linéaire installé avant le début de la saison hivernale.

Cette action est également innovante du fait de sa dimension partenariale, attentive aux enjeux et aux contraintes de chacun. Le Parc National du Mercantour (PNM) propose la délimitation de la zone en s’appuyant sur sa connaissance fine de l’écosystème, tout en prenant soin de consulter la société d’exploitation des remontées mécaniques (SERM) afin de ne pas mettre en défend les secteurs hors-pistes les plus prisés des skieurs. A son tour, la SERM se charge de mettre en place et d’entretenir les dispositifs. Enfin, la station valorise cette action auprès du public en distribuant les brochures explicatives élaborées conjointement avec le PNM.

 

 

 

 

 

 

Gouvernance & Destination

Destination 4 saisons !

Comme toutes les stations de moyenne montagne, Valberg a fait le constat de la nécessité de développer ses activités hors saison hivernale. La montagne française a perdu 40% de son enneigement à 1500 m d’altitude depuis 19802 . Pour des raisons économiques, sociales et environnementales, l’avenir est à la diversification.

En 2016, Valberg célébrait ses 80 ans et mettait à l’honneur l’audace et la vision de ses pionniers, eux qui ont su créer une station permettant encore aujourd’hui à ses habitants de vivre et de travailler à la montagne.
A quoi nous invite l’esprit pionnier de notre temps ? Nous avons la conviction qu’il exige de prendre en compte les mutations sociales culturelles et environnementales contemporaines, afin d’anticiper les nouvelles attentes de la clientèle, et de préserver ce cadre exceptionnel qui constitue notre principal atout.

Dans cette optique, la station ne cesse d’innover d’enrichir son offre, et de l’étaler dans le temps. Nos nombreux parcours de randonnée, de VTT, de trail allant de la ballade au challenge sportif sont soigneusement balisés, entretenus et enrichis d’année en année. En station, il est possible de se rafraîchir à la piscine, de taper la balle au tennis, au foot, au golf ou de rider…au skate-park. Les enfants ne sont pas en reste avec la luge d’été et de nombreuses autres activités qui leur sont dédiées.

Enfin, l’été, c’est l’occasion de changer d’échelle et de découvrir le patrimoine naturel et culturel du Haut-Var et du Cians. Villages médiévaux de Beuil, Péone et Guillaumes, Réserve Naturelle des Gorges de Daluis, Parc National du Mercantour sont tous à moins d’une demi-heure de route !

Miser sur les 4 saisons c’est aussi…

  • La possibilité de fixer les saisonniers.
  • Une période d’activité élargie pour les commerçants.
  • Une diversification des revenus.
  • Une moindre dépendance à l’aléa climatique.
  • Une station plus vivante, toute l’année.